Endoprothèse urétérale (sonde JJ)

 
 


Cette sonde vous a été implantée sous endoscopie (par les voies naturelles), et a pour but de permettre aux urines de s’évacuer du rein vers la vessie, tout en évitant la cause de l’obstruction au niveau de l’uretère.

Cette sonde est temporaire, et devra donc être retirée ou remplacée selon votre pathologie ou la stratégie thérapeutique prévue par votre chirurgien.


Conséquences :

Il s’agit d’un matériel étranger qui peut être irritant sur le plan mictionnel avec comme manifestations : besoins urgents ou fréquents d’uriner, sang dans les urines.

Il est classique d’observer lors d’une analyse d’urines des leucocytes et des hématies, même si cette dernière est stérile.

La présence de cette sonde supprime le mécanisme anti-reflux de l’arrivée de l’uretère dans la vessie, permettant ainsi aux urines de remonter de la vessie vers le rein, pouvant se traduire par des douleurs lombaires du côté de la sonde, et ce notamment si vous vous retenez longtemps d’uriner ou si vous poussez.


Conseils :

Vous devez donc boire régulièrement et au moins 1,5 L d’eau par jour et uriner souvent, sans pousser.

En cas de mauvaise tolérance de la sonde, ou de manifestation anormale d’apparition récente (douleur…), demandez avis auprès de votre chirurgien.

En cas de fièvre avec symptômes urinaires (douleurs lombaires, brûlures, besoins fréquents et urgents), vous devez consulter en urgence, car il existe probablement une infection urinaire qui nécessite une prise en charge et des examens urgents.


Examens de surveillance usuels : Radiographie de l’abdomen sans

préparation (ASP), analyse d’urine (ECBU).


L’ablation ou le changement de sonde seront encore effectués par voie endoscopique (par les voies naturelles).

En cas d’ablation simple, le geste est réalisé sous anesthésie locale, sans hospitalisation.

En cas de changement ou de geste associé (urétéroscopie...), une hospitalisation avec anesthésie sera nécessaire.


 

Vous êtes porteur d’une sonde double J (ou JJ)

Lithiase___calculs_urinaires.html

Retour page précédente

Dernière mise à jour: 2/12/2009